Cela fait maintenant plusieurs mois que je teste l’épilation à la lumière pulsée avec le modèle Luméa de Philips et il est grand temps de vous livrer mon avis.  Avant d’en arriver à ce qui nous intéresse toutes, à savoir : “et alors c’est efficace ?”, je me  dois de vous présenter la bête un peu plus en détails et de vous expliquer comment ça fonctionne !

L’épilation à lumière pulsée qu’est que c’est ?

L’épilation à lumière pulsée à domicile est une technologie innovante dérivée de celle utilisée dans les instituts de beauté pour détruire le poil à la racine. Le Luméa de Philips émet des impulsions lumineuses qui  parviennent jusqu’au bulbe grâce au pigment noir des poils ( la mélanine )  pour le brûler. C’est cette altération du follicule pileux qui inhibe la repousse et promet une peau toute douce en quelques séances, tout ça sans douleur et sans sortir de chez soi, le rêve non ?!

test-avis-philips-lumea-epilation-lumiere-pulsee

La marque conseille une séance tous les 15 jours les 2 premiers mois, puis 1 séance mensuelle, pour finir par des séances d’entretien quand on a obtenu le résultat désiré.

Bon à savoir, l’épilation à la lumière pulsée aura des résultats très différents d’une personne à une autre, par exemple c’est totalement inefficace et même déconseillé pour les poils trop clairs ou pour les peaux noires, l’idéal pour une efficacité optimale : une peau très claire et des poils très foncés ! Dans mon cas, j’ai la peau entre “beige” et “brun clair” et les poils blonds foncés, je peux donc utiliser le Luméa en toute sécurité à puissance maximale.

avis-test-lumea-philips-epilation-lumiere-pulsee-laser

Le Philips Luméa Précision Plus comment ça marche ?

A la première utilisation ne faites pas comme moi et prenez soin de bien lire le mode d’emploi, cela vous évitera quelques déconvenues, comme sentir le cochon grillé par exemple !
En effet pour que le flash atteigne bien la racine du poil, il faut impérativement se raser au préalable. Je dois avouer que c’est ce qui m’a le plus inquiété, après des années d’épilation, prendre le risque de tout anéantir en un coup de rasoir, l’angoisse…
Bref passé ce petit moment de doute et après avoir rechargé mon appareil, je suis partie à la chasse aux poils ! Et là rien de plus simple, il suffit de faire glisser l’embout le long de la zone à épiler, d’appliquer une légère pression pour que l’anneau de sécurité soit bien en contact avec la peau et d’appuyer sur le bouton flash. Dès que la lumière s’éteint on déplace l’appareil sur la zone suivante et ainsi de suite… L’autonomie est excellente, puisqu’en une seule charge, je peux en général épiler les demies-jambes, le maillot et les aisselles.

La seule chose qui me gène, c’est que comme il n’y a pas de poils, on ne voit pas si on est déjà passé sur une zone ou pas, la marque conseille d’ailleurs de délimiter les zones à épiler avec un crayon de maquillage blanc pour savoir où on en est mais je ne l’ai jamais fait ! Je trouve également les ses séances un peu longues et ennuyeuses, en moyenne 30 minutes pour les demies-jambes, maillots et aisselles.

Autre petit bémol, le Luméa est un peu lourd et encombrant et pourrait gagner en ergonomie, mais ce n’est pas bien gênant en regard des résultats obtenus.

6 mois d’épilation à la lumière pulsée : le bilan !

On m’a offert le Luméa Philips à la fin de l’été dernier, mais comme il est déconseillé de l’utiliser avant ou après une exposition au soleil j’ai préféré attendre mi-octobre pour commencer à m’en servir, et je vais ne pas y aller par 4 chemins, j’ai été bluffée !

Dès la première utilisation mes poils ont repoussé beaucoup plus lentement et surtout très fins, notamment pour les aisselles et le maillot. Je n’ai pas été très assidue ni très régulière, mais j’ai tout de même, réussi à effectuer 6 séances jusqu ‘à mon départ fin janvier et malgré mon manque de sérieux,  les résultats sont là : sur certaines zones des jambes je n’ai plus du tout de poils, sur les aisselles je n’ai plus qu’un léger duvet, idem pour le maillot.
J’ai même pris le risque de partir 3 mois au bout du monde  sans rasoir ni épilateur et je n’ai pas eu à faire de retouche pendant tout mon voyage ! Alors oui si on y regarde de plus prêt, il y a bien de ci, de là, quelques poils, mais ils sont tellement fins et clairs qu’ils savent se faire oublier.

En bref vous l’aurez compris c’est un sans faute pour moi et même si le prix fait réfléchir, c’est un investissement qui vaut clairement le coup.

Bon Plan :

Si certaines veulent franchir le cap, l’épilateur est en promo en ce moment sur le site de la redoute à 323,50€ ( offre de remboursement de 50€ déduite ) au lieu de 450€ !

Commenter avec Facebook

commentaire(s)