Il y a quelques jours j’ai eu l’heureuse surprise de recevoir le livre “Docteur je veux être la plus belle ! “ dédicacé par le docteur Olivier Courtin Clarins, directeur général du groupe Clarins.

Pour célébrer les 60 ans de la maison Clarins, il a eu l’idée de regrouper dans ce livre de  130 pages, une soixantaine de réponses aux questions que nous nous posons toutes un jour ou l’autre : quel est mon type de peau ? Pourquoi ma crème peluche ? Quelle position pour dormir ?

Autant de questions, autant de réponses apportées dans une dizaine de chapitres tels que : Un port de reine, haut les seins, un ventre ferme, des jambes de gazelle, belle en voyage etc.

comment-appliquer-sa-creme-jour-livre-clarins-docteure-belle-voyage-beaute

Des conseils astucieux, des exercices de gym ciblés, des routines de soins adaptés, des trucs diététique sont distillés avec humour et tendresse, comme autant de secrets beauté pour nous rendre plus belles !

A ma grande surprise à aucun moment il n’est fait mention d’utiliser tel ou tel produit Clarins, ce n’est donc pas, loin de là, un recueil publicitaire ! Au contraire on retrouve la fraicheur des ouvrages de la collection les paresseuses que j’aime beaucoup.

Les-gestes-jolie-peau-du-matin-et-du-soir-livre-docteur-etre-belle-clarins

“Docteur je veux être la plus belle” est joliment illustré par Soledad que l’on retrouve toutes les semaines dans Elle Magazine et est écrit en collaboration avec Alexandra Raillan et Fabienne Travers des rédactrices beauté, ce bouquin  pourrait bien devenir mon nouveau petit livre rouge !

Je-veux-des-jolies-fesses-livre-clarins-docteure-belle-voyage-beaute

En plus de nous rendre belle, en achetant ce livre vous faites une bonne action puisque l’in­té­gra­lité du produit de la vente du livre sera reversé à la fonda­tion Arthri­tis, qui récolte des fonds pour le soutien de la recherche contre les rhuma­tismes graves.

Dispo­nible en exclu­si­vité sur le site de Clarins au prix tout doux de 10€.

carte-de-voeux-arthritis-fondation-clarins-beaute-voyage-blog

Commenter avec Facebook

commentaire(s)