Ahhh les parfums Penhaligon’s et moi :  une grande histoire d’amour, et cette nouvelle création gourmande ne fait que confirmer mes sentiments pour cette belle maison anglaise !

Je vous ai déjà parlé de mon chouchou qui fleure bon le muguet : Lily of the valley , et bien je me demande si Equinox Bloom ne va pas le détrôner…

Son flacon, comme toujours chez Penhaligon’s reprend les codes de la parfumerie à l’ancienne avec sa forme traditionnelle et son petit bouchon de verre, il est ici orné d’un petit nœud de tissu rose thé doux et délicat et son étiquette évoque un feu d’artifice de fleurs fraiches, j’aime !

equinox-bloom-nouveaute-penhaligons-london-parfum-femme-avis

Le jus quant à lui s’inscrit dans la famille “floral – gourmand”, on y retrouve les notes florales encore un peu vertes des premières fleurs du printemps telles que la violette, la fleur d’oranger ou le jasmin, adoucies par les touches gourmandes du sucre roux et de la frangipane, le tout réchauffé par la douceur de l’ambre et du benjoin.
Laissez reposer le tout et vous obtiendrez un délicieux mélange à mi-chemin entre une pâtisserie anglaise douce et sucrée et une tasse de thé un peu amère, classique et moderne à la fois, à l’image des afternoon tea servis dans un salon de thé londonien.
C’est pour moi un parfum de transition idéal entre l’hiver et l’été, pas trop frais ni trop chaud, un peu comme un vêtement de mi-saison finalement !

notes-de-tete-parfum-penhaligons

 

Notes de tête : Feuilles de Violette, Néroli, Chantilly      

 

notes-de-coeur-parfum-penhaligons     

Notes de cœur :   Fleur d’Oranger, Jasmin Sambac, Accord Frangipane    

                                                                                                                                                 

notes-de-fond-parfum-penhaligons

 

Notes de fond : Benjoin, Ambrox, Sucre roux

 

Pour les parisiennes vous pouvez retrouver ce délicieux parfum et toute la collection Penhaligon’s évidemment dans le so british écrin de la marque 209 rue Saint-Honoré, d’ailleurs ( bonne excuse pour y emmener ces messieurs ) un espace barbier vient d’ y ouvrir !

Pour les provinciales comme moi, n’hésitez pas à pousser la porte de petites parfumeries indépendantes, (oui, oui, il en existe encore ! ) vous y découvrirez des trésors, comme par exemple dans la boutique  Qu’importe le flacon à Montpellier rue  du petit saint jean où Anne saura vous conseiller à merveille  !

Tiens et si vous me disiez quel parfum vous portez aujourd’hui ?!

 

Commenter avec Facebook

commentaire(s)