Vous le savez les parfums et moi c’est une grande histoire d’amour, je peux difficilement résister à l’appel d’une nouveauté…Alors quand Cédric m’a proposé de découvrir les créations parfumés de bdk Paris en présence du créateur de la marque David benedek lui même, je ne pouvais pas laisser passer cette chance ! Quel honneur et quel plaisir d’écouter un passionné nous conter l’histoire de sa marque et de chacun de ses jus…

On peut dire que David Benedek baigne dans le parfum depuis tout petit, en effet ses grands parents, exilés de Transylvanie, ont été parmi les premiers à distribuer à Paris, les parfums Worth ou Dior dans les années 1950, ses parents ont ensuite repris la parfumerie familiale à l’angle de la rue Royale et de la rue Saint Honoré. Difficile dans ces conditions là d’échapper à la tradition et à la passion familiale ! C’est donc tout naturellement qu’après s’être formé auprès des plus grands nez David a décidé de créer sa maison de parfums : bdk Paris.

Dans la bibliothèque olfactive de bdk Paris, chaque parfum est imaginé comme un roman et avant même de mettre notre odorat en émoi, c’est une véritable histoire qui s’offre à nous… Chaque coffret se présentant comme une reliure de livre, on retrouve en couverture la pyramide olfactive et sur la tranche un bref résumé, une belle entrée en matière avant de découvrir les somptueux flacons renfermant les précieux jus. Et quels jus ! Cinq oeuvres magistrales partagées en deux univers : la collection parisienne et la collection orientale.

bibilotheque-olfactive-parfums-bdk-paris

La première s’articule autour de fragrances délicates, modernes et sensuelles comme Bouquet de Hongrie ou Pas ce soir , la seconde quant à elle s’inspire de contes imaginaires et met en avant les matières premières avec Wood Jasmin, Tubéreuse impériale et Oud Abramad, trois orientaux, puissants et originaux.

J’ai eu beaucoup de mal à choisir avec quelle création repartir et après maintes hésitations c’est finalement “Pas ce Soir” qui a remporté la mise devançant de peu Tubéreuse impériale et Wood Jasmin…

parfums-bdk-paris-pas-ce-soir-wood-jasmin

Je vous laisse découvrir la pyramide olfactive de Pas ce soir et la petite histoire qui lui est associée…

Notes de tête : poire, poivre noir, gingembre, mandarine
Notes de cœur : jasmin du Maroc, chutney de coing, fleur d’oranger
Notes de fond : cashmeran, patchouli de Singapour, bois ambré

“Comme chaque soir, Madame se prépare dans son bureau. Elle n’aura pas le temps de repasser chez elle. Elle souligne ses yeux au crayon noir et rehausse ses lèvres d’un rouge charnel. Elle referme la porte de l’immeuble et ses talons résonnent à vive allure dans la rue. Comme tous les jeudis, elle aime se rendre dans ce cabaret de la place de la Concorde. Assise au bar, elle commande un whisky avec de la glace et allume une cigarette. Dans la pénombre du lieu, elle aperçoit une silhouette face à elle. Elle se met de côté. C’est toujours ce même Monsieur. Ils se croisent régulièrement sans jamais se parler. Elle sourit, se lève et part danser seule. Les hommes se succèdent et tentent d’attirer son attention. Du regard, elle répond toujours. Madame est chic, elle communique. Mais vers les deux heures du matin, alors que ce dandy à l’allure assurée et mystérieuse l’invite à danser… Elle finit par lui murmurer quelques mots au creux de l’oreille… « Pas ce soir ».”

C’est clairement un parfum qui ne laisse pas indifférent et dont la puissance se développe au fil de la journée. C’est féminin, sensuel, gourmand sans être sucré, épicé tout en subtilité, chaque note se marie à merveille avec l’autre jusqu’au bouquet final explosif et original… Un vrai coup de cœur !

Eau de parfum Pas ce Soir : 140 euros les 100 ml
Disponible au Bar à Parfums Liquides et sur le site www.parfumsbdkparis.com.

 

Commenter avec Facebook

commentaire(s)