Allez avouez, la Lozère ce n’est pas franchement une destination qui vous fait rêver ? Et pourtant, ce département a tellement de choses à offrir ! Pour moi la Lozère a une saveur particulière, c’est un peu ma madeleine de Proust, ça me rappelle mes vacances au camping enfant, les matchs de foot endiablés dans les champs, les parties de cache-cache dans les balles de foin, le lait chaud bu directement au pis de la vache, les veillées autour du feu de camp, les baignades à la rivière, les cueillettes de champignons et de myrtilles plus ou moins fructueuses, les animaux de la ferme etc.

Et cet été, j’ai eu envie de faire découvrir à Little M. ces plaisirs simples et authentiques. Le camping où nous séjournions avec mes parents quand j’étais gamine n’ayant plus de disponibilités, et mon envie de confort étant plus importante qu’il y a 35 ans, nous avons loué via airbnb une jolie ferme rénovée dans le petit hameau d’Apcher. De là nous avons pu, facilement, graviter dans les environs et partir à la rencontre des vaches, des loups, des bisons etc.

Nous ne pouvions pas aller en Lozère sans visiter le parc des loups du Gevaudan. Je me souvenais y être allée enfant mais sans plus… Le parc est situé à quelques kilomètres de Marvejols et est vraiment très proche de la sortie de l’autoroute A75, ce qui rend son accès très pratique. L’entrée pour nous 3, nous a couté 21€ (8€ par adulte et 5€ par enfant), sans compter l’indispensable peluche loup à 19,90€ !
Il faisait très beau et très chaud le jour de notre visite, du coup nous avons vu peu de loups, ces coquins cherchaient l’ombre et la fraicheur… C’était malgré tout une ballade sympa et intéressante, les sentiers sont balisés et des panneaux portant sur les différentes espèces de loups vivant en semi-liberté sont disséminés un peu partout dans le parc, ainsi que des approches plus ludiques pour les enfants. Little M. a bien aimé.
Nous avons profité de notre passage au parc des loups pour faire une pause à Marvejols. Cette cité, berceau de la légende de la bête du Gévaudan, est aujourd’hui comme beaucoup de villages lozériens un peu désertée, mais garde ce charme des gros bourgs de montagne avec encore quelques commerces de proximité dont des charcuteries et fromageries digne des plus belles boutiques parisiennes à prix très, très doux !

Autre incontournable en famille, la réserve des bisons d’Europe à Sainte Eulalie en Margeride. Après nous être acquittés du droit d’entrée (16€ pour les adultes et 8,50€ pour les enfants /Sans oublier la peluche bison ;-)), Elie, notre guide, nous a fait découvrir le parc et l’histoire des bisons dans sa calèche.
Tels des cow-boys nous avons parcouru le vaste parc et pu observer ces animaux semblant tout droit sortir de la préhistoire : maman bison et son bisonneau si mignon, papa bison paisiblement endormi dans son pré, et tout le reste de la famille bison éparpillé sur des centaines d’hectares. Une chouette aventure, intéressante et dépaysante que je vous recommande !
L’hiver quand il y a de la neige, le visite se fait en traineau, ça doit être magique et nous comptons bien y retourner !

La Lozère ce sont aussi de belles tables et des spécialités gastronomiques gourmandes à souhait. Nous, nous sommes régalés du traditionnel saucisse-aligot et avons gouté des plats plus raffinés à la table du chef étoilé Cyril Attrazic qui officie dans l’auberge familiale “Chez Camillou” à Aumont-Aubrac.
On a profité de notre séjour lozérien pour faire le plein de charcuterie, yaourts Bio et fromages frais direct du producteur au consommateur, pour un rapport qualité/prix indécent, on en a d’ailleurs ramené et congelé pour faire durer le plaisir ! Et si ça vous tente, vous pourrez même en profiter puisque désormais la Fromagerie d’Aumont-Aubrac livre partout en France…

Quant aux amateurs de vieilles pierres et d’architecture ils ne seront pas en reste. Point de passage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, la Lozère compte de nombreux villages étapes où les pèlerins et les touristes de passage pourront se reposer ou se recueillir dans de jolies petites églises ou dans des ensembles plus imposants comme la cathédrale de Mende.

Un séjour en Lozère c’est aussi l’occasion de découvrir l’histoire médiévale de la région à Apcher ou au Malzieu, ou encore faire une incursion dans le département limitrophe du Cantal pour admirer le Viaduc de Garabit, le château d’Alleuze ou profiter des vertus bienfaisantes des eaux chaudes de la jolie station thermale de Chaudes-Aigues.

Alors c’est chouette la Lozère non ?! Vous connaissez ? Vous aimeriez y aller ?

N’oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en grand format 😉

Commenter avec Facebook

commentaire(s)