Le week-end dernier, nous sommes partis passer quelques jours en Provence. Nous avons enfin réussi à utiliser le coffret smartbox que j’avais reçu pour mon anniversaire il y a 2 ans.

Oui 2 ans rien que ça, ce n’est pas faute d’avoir essayé de l’utiliser avant mais ces coffrets sont à mon sens des cadeaux empoisonnés ! Celui qui l’offre croit bien faire et ne se mouille pas trop en se disant que la personne qui le reçoit pourra aller où elle veut quand elle veut : en bref la solution de facilité ! En revanche pour celui qui le reçoit  c’est le début du parcours du combattant … entre les hôtels moches, ceux qui ne sont jamais dispo., ceux qui sont beaucoup moins chers en passant par booking, expedia ou autres, les trucs mal placés, fermés ou à 800km de la maison, difficile de faire un choix.

Finalement un peu par désespoir de cause nous nous sommes rabattus sur le Brit’Hotel Avignon et bien nous en a pris ! Certes le Brit Hotel n’est pas en centre ville, mais Avignon est une petite ville facile d’accès, nous n’avons eu aucun mal à nous déplacer ou à nous garer. Les chambres sont spacieuses, les lits immenses, la couette douillette, la salle de bain grande et fonctionnelle : une vraie bonne surprise.
Il y avait même une piscine ( chauffée s’il vous plait ) que nous n’avons pas utilisée, et un buffet bien garni pour le petit déjeuner, tout ça pour moins de 60€ la nuit. C’était la première fois que je séjournais dans un hôtel de cette chaine, mais je renouvellerai l’expérience sans hésiter.

piscine-calendal-brit-hotel-avignon-avis

Nous avons profité du beau temps et de la douceur pour flâner dans les ruelles du centre historique, avec bien évidement une halte sur le pont Saint-Bénézet : le fameux Pont d’Avignon ( on y danse, on y danse, ne me remercie pas, j’ai la chanson dans la tête depuis 3 jours ! ). En fait rien de transcendant, un morceau de pont datant du XIIème siècle, détruit à plusieurs reprises par les crues du Rhône.

(Un petit Clic sur les photos pour les voir en grand ! )

 

Nous avons poursuivi notre visite par le Palais des Papes l’une des plus grandes constructions gothiques du Moyen-Âge : à la fois palais et forteresse, cette résidence pontificale fut le siège de la chrétienté d’Occident au cours du XIVème siècle ( sept papes s’y sont succédé ). Le  palais est immense et la visite dure deux bonnes heures en prenant son temps.

Nous avons déjeuné à “La boucherie” une brasserie de chaine, rien d’extraordinaire mais plutôt bon et bien servi ( si on aime la viande ! ), idéalement située au pied du palais des papes et surtout qui sert encore à 14h30.

Après cette pause bien méritée nous avons repris notre flânerie au cœur des remparts de la cité des papes : la place de l’horloge, la cathédrale Saint Pierre, la rue des teinturiers sont autant de lieux à découvrir…

Pour diner à notre grand désespoir nous avons erré comme deux âmes en peine dans un Avignon particulièrement calme et désert ( si tu cherches un endroit pour faire la fête et rencontrer du monde, ce n’est pas en Avignon qu’il faut aller le vendredi soir ! ) pour finalement se faire alpaguer devant un restau qui ne paye pas de mine dans le quartier des Halles : Le Bistrot chez Antoine.
Ce qui aurait pu s’avérer un attrape touriste s’est en fait révélé une délicieuse surprise. A peine assis Guido le patron nous a servi un saucisson à la truffe et des crostinis aux cèpes en guise de mises en bouche : un délice ! Il nous a ensuite présenté la carte de spécialités napolitaines établie par Bartolo le nouveau chef cuisinier de la maison. Difficile de faire un choix… Nous avons finalement opté pour un classique fritto di calamari ( friture de calamars )  et des involtini ( rouleaux de speck au fromage ) en entrée, suivis de lasagnes pour moi et de parpadelles chataignes, cèpes, lard pour Mr T. : une tuerie !
L’espace d’une soirée on se serait cru dans une trattoria napolitaine ( la déco en moins mais Guido et Bartolo vont y remédier ) tout ceci arrosé d’un Côte du Rhône blanc ( à consommer avec modération ), le ventre bien plein et les papilles en émoi, nous  étions parés pour une douce nuit de sommeil !

restaurant-avignon-italien-bistrot-halles-chez-antoine

Mes bonnes adresses en Avignon Provence

  • Le palais des Papes, place du palais ( on s’en serait douté ! ) 84000 Avignon 11€ l’entrée
  • Le Pont D’avignon, boulevard de la ligne 84000 Avignon 5€ l’entrée ( tarif réduit si visite couplée avec le palais des papes )
  • Brit’Hotel le Calendal : 87 Rue du Bon Vent, 84140 Avignon ( à partir de 55€ la nuit pour 2 )
  • Brasserie La boucherie : 28 place de l’horloge 84000 Avignon
  • Bistrot chez Antoine restaurant italien, 12 rue de la petite Meuse 84000 Avignon

 

Commenter avec Facebook

commentaire(s)