Les festivals les plus terrifiants à ne pas manquer !

De nombreux évènements effrayants ont lieu chaque année, embarquez pour un tour du monde des festivals les plus terrifiants !

Traditions effrayantes 

Bon nombre de festivals effrayants sont issus de croyances religieuses ou d’influences culturelles, ce qui les rends fascinants. Des masques obsédants des Busó à Madagascar, aux piñatas en forme de diable au Guatemala en passant par les déguisements de bouc qui terrorisent les spectateurs en Autriche, découvrez un folklore étrange et affrontez vos peurs.

Comme l’évoque Betway Online Casino dans l’un de ses articles, il y a des festivals effrayants tout au long de l’année au 4 coins du globe. Ces traditions millénaires sont la preuve que nous aimons jouer avec nos émotions, la rencontrer entre le réel et l’imaginaire nous fait vibrer et frissonner. On parie que vous allez avoir peur ?

Halloween, un festival populaire pour petits et grands

Tout le monde connait Halloween, mais saviez-vous que cette fête est liée à la célébration traditionnelle de Samhain, où les gens allumaient des feux de joie et portaient des masques pour éloigner les esprits à la veille de la Toussaint ? Aujourd’hui, pour célébrer cette fête les gens se déguisent pour aller récolter des friandises en famille ou entre amis et décorent les rues et les maisons avec des décorations effrayantes. C’est aux Etats-Unis et au Canada qu’Halloween est fêté de manière la plus extravagante, et en Italie, dans La Ligurie, la célébration est particulièrement intense car c’est dans cette ville que de nombreuses sorcières ont été mises au bûcher il y a plusieurs siècles. 

Si arpenter les rues en quête de bonbons un 31 octobre ne vous tente pas trop, pourquoi ne pas fêter Halloween autrement ? En couple ou entre amis, restez au chaud, créez une ambiance effrayante à l’aide de fausses toiles d’araignées, de citrouilles sculptées et de bougies, prévoyez un stock de friandises et installez vous confortablement devant un film d’épouvante.

Effrayant mais joyeux !

Au Mexique, l’état d’esprit de la fête du Jour des morts est différent : il ne s’agit pas de faire peur mais de célébrer la vie. Malgré l’utilisation d’une imagerie regorgeant de crânes décorés et de squelettes, l’ambiance est joyeuse, il y a des fêtes et des défilés. Les décorations sont de couleurs vives, des pétales de fleurs sont dispersées. Au Guatemala, le 7 décembre, la population “brûle le diable” pour nettoyer les maisons du mal, les villes sont éclairées par de nombreux feux de joie et des feux d’artifices illuminent le ciel dans tout le pays.

La Danse des morts, qui a lieu en Espagne près de Verges, a elle aussi une dimensions symbolique : cinq danseurs habillés en squelette dansent aux rythme d’un tambour pour représenter notre bref passage sur terre. La danse est aussi à l’honneur lors du Festival des fantômes affamés en Chine : des représentations de l’opéra chinois sont organisées lors de cet évènement, c’est l’occasion de voir de costumes merveilleux magnifiés par des lumières brillantes et de découvrir des chants et des danses traditionnels.

Ces coutumes effrayantes sont aussi l’occasion de découvrir d’autres cultures, pourquoi ne pas en profiter pour voyager ?

Commenter avec Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire

Non je ne suis pas un robot ! *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller en haut