Depuis “Un avion sans elle” dont je vous avais parlé ici, je suis une lectrice inconditionnelle de Michel Bussi.Le nouveau maitre du polar français parvient toujours à me surprendre et tous ses bouquins sont autant de pépites que je prends plaisir à savourer.

Avec “Maman a tort” Michel Bussi nous entraine une nouvelle fois au cœur de sa Normandie natale pour percer le mystère du petit Malone qui prétend à qui veut bien l’entendre que sa maman n’est pas sa maman !

Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant.
Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.
Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide.
Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple.
Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent.
Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche.
Le compte à rebours a commencé.
Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent.

Qui est Malone ? Qui est sa maman ? Quel est leur secret ?  Où se cache le braqueur du casse de Deauville ? Où est passé le butin du casse ? Autant de questions auxquelles on tente de trouver des réponses au fil des pages de ce thriller haletant.
Construit autour de l’histoire de trois femmes clés : Amanda, Marianne et Angie, Maman a tort réunit émotion, suspense, manipulation, tout ce que j’aime !

Ce bouquin m’a éclairée sur le fonctionnement de la mémoire chez les tout-petits, j’ai adoré parcourir les plages de Normandie à la recherche d’un bateau pirate avec Malone, je me suis prise au jeu de piste dans les rues du Havre avec la commissaire Augresse, j’ai frissonné dans le froid et la pluie à la recherche d’indices, j’ai eu peur, j’ai ri parfois, j’ai été émue, en bref j’ai vraiment été embarquée par cette histoire au rythme enlevé. Même si certains diront que c’est plutôt invraisemblable je ne me suis pas ennuyée un seul instant et n’ai pu lâcher mon livre qu’à la dernière page…

Si vous cherchez une idée lecture pour les vacances, alors Maman à tort de Michel Bussi est le livre qu’il vous faut !

Commenter avec Facebook

commentaire(s)