Il y a des auteurs comme ça auxquels on s’attache et dont chaque publication est un évènement qu’on ne peut louper ! C’est ainsi que le jour même de sa sortie je me suis attaquée à la lecture de Sang Famille le dernier opus de Michel Bussi.  Dernier en fait pas vraiment puisqu’il s’agit de la réédition du tout premier ouvrage de l’auteur paru en 2009 et depuis épuisé. Il a certes été légèrement remanié tant dans le style d’écriture que l’apparition ou la disparition de certains personnages mais Bussi est globalement resté fidèle au premier jet.

Sang Famille Michel Bussi : le résumé

«Je m’appelle Colin Rémy. J’ai seize ans. Je suis orphelin.
C’est du moins ce que tout le monde m’a toujours dit. Pour ma part, je ne l’ai jamais vraiment cru.

C’est aussi pour cela que je suis retourné cet été d’août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j’ai passé les premières années de ma vie.

C’est alors que tout a basculé dans la folie.

Quel rapport entre mon histoire et l’évasion de deux prisonniers lors d’un transfert vers le centre de détention,
semant la panique sur Mornesey au cœur de la saison touristique ?

Dois-je croire les légendes de l’île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants … Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l’île.

A qui puis-je faire confiance ?

Peut-on voler la mémoire d’un enfant de 6 ans ?

Pourquoi suis-je le seul sur l’île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !»

Sang Famille Michel Bussi : mon avis

 

Dans ce nouvel opus Bussi a choisi  Mornesey pour cadre, une île fictive que l’on imagine à mi-chemin entre Jersey, Guernesey et Chausey, une île au passé sombre devenue aujourd’hui un havre de paix très touristique. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé pouvoir situer les différentes scènes du livre sur la carte de l’île publiée en préface.
Mensonges ou secrets ? Manipulation ou vérité ? L’auteur joue habilement avec le temps et les mots pour nous perdre dans les entrailles de Mornesey, l’île aux brigands va enfin révéler son secret et le jeune Colin recoller les morceaux de son histoire.

roman-sang-famille-michel-bussi-avis-critique-epub-pdf

Selon l’auteur lui-même, ce roman s’adresse aussi bien à un public adulte que des lecteurs plus jeunes et c’est vrai que j’ai parfois eu l’impression de lire une version améliorée du club des 5 ou de Rouletabille !
L’intrigue se déroule sur 4 jours et le roman est découpé en chapitres la détaillant heure par heure : c’est rythmé et agréable à lire. Comme dans un jeu de pistes, on se prend facilement au jeu à tel point -comme souvent dans les romans de Bussi- qu’une fois dans l’histoire on ne peut plus la lâcher jusqu’au surprenant dénouement final.
Un ado (Colin) en quête d’identité et de vérité, des camarades de colo aventuriers, un journaliste local un peu trop curieux, un emploi jeune à la sécurité zélé, une secrétaire de mairie écervelée : les personnages principaux sont savoureux. Entre thriller et roman d’aventures, sur fond de chasse au trésor, secrets de famille et scandale immobilier, Sang Famille surfe entre les genres et le résultat est plutôt réussi.

En bref, ce n’est sans doute pas le Michel Bussi le plus “abouti”, mes préférés restant “Un avion sans elle” et “N’oublier jamais”, mais ce Sang famille reste néanmoins un très bon cru et sera sans aucun doute un des romans de l’été !

Et vous vous avez déjà lu des romans de Michel Bussi ? Vous aimez ? Quel est votre préféré ?

Commenter avec Facebook

commentaire(s)